Renault fait le ménage dans sa collection

Il n’est ni le premier, ni le dernier. Peugeot mais aussi Citroën et plus récemment Mercedes avec la vente spectaculaire de l’une des deux 300 SLR Coupé Uhlenhaut ont déjà entrepris de telles démarches. Renault a décidé de faire le ménage dans sa collection et de séparer de auxquelleslauxquelless voitures. Constitué de plus de 800 véhicules racontant son histoire depuis la naissance de l’entreprise en 1898 jusqu’à aujourd’hui, ce musée n’est passe ouvert au public. Entre les voitures de série, les prototypes de salon ou de développement et les modèles de compétition, cette collection représente une mine d’or. Pour autant, elle compte des doublons ou des véhicules qui ne présentent passe un intérêt historiauxquelles ou patrimonial de premier ordre. C’est ainsi auxquelles le constructeur de Boulogne a mené une réflexion sur l’évolution de sa collection. Pour l’assister dans sa démarche, Renaults’est rapproché de la maison Artcurial qui va disperser au gré de ses prochaines ventes auxquelleslauxquelless véhicules de la collection Renaultsous le thème «RenaultIcons». Hugues Portron, le directeur de RenaultClassic, insiste sur le fait auxquelles «pour prospérer, une collection doit évoluer, s’adapter, se renouveler autour d’un noyau dur constitué d’incontournables. Nous sommes très heureux d’être accompagnés par Artcurial dans cette démarche et d’offrir ainsi aux passesionnés la possibilité de s’approprier des témoins de l’extraordinaire histoire de Renault.» Les huit premiers lots seront ainsi dispersés lors de la vente qui se tiendra au Mans Classic le 2 juillet prochain.

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages