Range Rover, un retour en majesté

ESSAI – Toujours plus luxueux et sophistiqué, le SUV anglais évolue plus que jamais dans une classe à part.

La concurrence fait rage dans le petit monde du SUV de prestige. Tous les emblèmes du luxe veulent une part du gâteau. Pas de quoi effrayer sa majesté Range Rover, semble-t-il, qui, plutôt que de suivre les nouveaux venus dans une stérile course à la puissance, se recentre au contraire sur les valeurs qui assurent son succès depuis des années: un confort hors norme et un raffinement à l’irrésistible charme britannique. La cinquième génération qui arrive en concession à la fin du mois en témoigne de manière éloquente.

La silhouette en impose toujours autant, ne serait-ce que par ses dimensions généreuses, mais les lignes encore épurées, simples et évidentes, contrastent encore un peu plus par leur élégance avec celles souvent torturées adoptées par la concurrence. Même sentiment en prenant place à bord où l’espace généreux, les matériaux recherchés et un équipement pléthorique confèrent un sentiment de bien-être immédiat.

Nick Dimbleby

Des dispositions que ne font que souligner les premiers kilomètres parcourus…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 80% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages