Mercedes-AMG SL 43, la tentation du 4-cylindres électrifié

NOUVEAUTÉ – L’année de ses soixante-dix ans, le roadster SL accueille un 4-cylindres empruntant sa technologie à la F1.

Habitué depuis sa naissance voici soixante-dix ans à rouler des mécaniques avec des six cylindres, des V8 et des V12, le roadster SL va baisser de train de vie. Mercedes a décidé que la septième génération de sa légende devait s’initier au downsizing, c’est-à-dire la diminution du nombre de cylindres et de la cylindrée, s’il voulait par ailleurs conserver le fameux V8 AMG au catalogue. C’est ainsi que le SL va accueillir pour la première fois de son histoire un 4-cylindres. D’une cylindrée de 2 litres, ce bloc M139 équipe la version AMG A 45 S. S’il affiche un rendement spectaculaire sous le capot de la berline compacte, délivrant une puissance de 421 chevaux, il se contente de 381 chevaux avec le SL.

Mercedes-Benz AG – Communications & Marketing/Daimler AG

En contrepartie, il est épaulé par un turbocompresseur empruntant sa technologie à la Formule 1. La turbine est en effet entraînée par un minuscule moteur électrique, pas plus de 40 mm d’épaisseur, fonctionnant avant que le flux des gaz d’échappement ne prenne le relais. Le moteur électrique fonctionne avec un réseau de bord 48 volts qui alimente également un alterno-démarreur qui apporte un boost de 10 kW (14 ch). Le temps de réponse serait considérablement réduit. Le 4-cylindres est associé à la transmission automatique à 9 rapports Speedshift MCT.

Logiquement, les performances sont en léger retrait par rapport à la version AMG 63+ affichant une puissance de 585 chevaux mais le SL 43 gagne en sobriété. Mercedes annonce une consommation de 8,9 l/100 km, ce qui se traduit par des émissions de CO de 201 g/km et lui permet d’éviter le supermalus.

Mercedes-Benz AG – Communications & Marketing/Daimler AG

Avec le 4-cylindres, le SL renonce aux quatre roues motrices, ce qui a pour conséquence de réduire le poids de plus de 150 kilos. Cet allégement devrait profiter au dynamisme et à l’agilité d’un roadster qui atteint les 100 km/h en 4,9 secondes, au lieu de 3,6 secondes pour la version AMG 63+.

Destiné en priorité au marché européen, le SL 43 profitera également d’un tarif plus attractif.

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages