Collection d’Oscar Davis, plus de 100 millions d’euros de voitures

ENCHÈRES – La maison RM Sotheby’s disperse en août prochain à Pebble Beach 27 machines d’exception provenant de la collection de l’Américain Davis.

Question de période. Les unes après les autres, les plus grandes collections d’automobiles constituées durant les Trente glorieuses se retrouvent sur le marché après le décès de leur propriétaire. C’est le cas de celle de l’Américain Oscar Davis. Immigré hongrois arrivé aux États-Unis à l’âge de 3 ans en 1929, M. Davis a voué toute sa vie à la passion de l’automobile. Fortune faite dans les accessoires et les équipements de piscine avec la société Hayward Industries qu’il avait racheté en 1964, Oscar Davis s’était constitué l’une des plus belles collections de voitures d’exception. L’une de celles qui suscitent le respect et l’admiration tant les modèles qu’il a rassemblés représentent le pinacle de l’automobile. Ses voitures, principalement des GT et des voitures de course d’avant et d’après-guerre, font rêver tous les collectionneurs et représentent en quelque sort la collection idéale.

RM

Avec son décès l’an dernier à l’âge de 95 ans, vingt-sept modèles se retrouvent en vente. La maison RM Sotheby’s a été chargée de disperser la collection. La plupart des véhicules seront vendus lors de la vente événement de la maison le 19 août prochain à Carmel, dans le cadre du concours d’élégance de Pebble Beach. Six modèles de la collection seront vendus de gré à gré dans le cadre des ventes privées de la maison.

La liste n’est pas exhaustive mais la collection Oscar Davis ne compte que des machines d’exception italiennes, allemandes, anglaises et françaises. RM Sotheby’s l’a expertisé pour 100 millions de dollars, soit un peu plus de 100 millions d’euros au cours actuel. C’est ainsi que l’on trouve l’une des berlinettes Talbot Lago T150-C SS carrossées par Figoni & Falaschi en 1937 mais aussi une Bugatti 57 S Aravis. La vente sera aussi une occasion quasiment unique d’acquérir l’une des BMW 328 roadster Bugelfalte qui a participé à la course des Mille Miglia en 1940. Ce modèle est estimé 10 millions de dollars.

RM

Autres trésors de la collection: une berlinette Alfa Romeo 6C 2300, quatre Lancia B24 Spider, une Maserati 450 S de compétition, une Maserati A6G/54 2000 Spyder et un bel échantillon de Ferrari. Sa collection de modèles de Maranello comprend notamment une 166 MM, une 375 MM Spider, le cabriolet spécial Pininfarina (1737 GT) réalisé à la demande de l’avocat Paul Villard sur un châssis court 250 GT et carrosserie inspirée de la 400 Superamerica, la 250 GT Passo châssis 1757 GT et une 250 GT Spider California.

Prenez contact avec nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages