Transport : la voile, un moyen décarboné utilisé par un chocolatier pour importer ses fèves aussi cacao

À Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), à l’ombre des immenses paquebots en construction, le voilier « Le Gallant » débarque sa marchandise. Des sacs en toile de jute renferment 4 tonnes de fèves de cacao qui ont été produites à des milliers de kilomètres. Les fèves ont été cultivées en agriculture biologique sur l’île de Grenade, dans les Caraïbes. Le voilier cargo est arrivé fin mai pour les charger, et est revenu début septembre à Saint-Nazaire.

Un moyen de transport décarboné

Le chocolatier vendéen qui importe les fèves a consciemment choisi ce moyen de transport décarboné. « Le transport à la voile, c’est un mode de transport qui émet 435 fois moins de CO2, donc c’est quelque chose qui nous tenait à cœur d’avoir un mode de transport plus responsable », explique Charline Ollivier, chargée de marketing chez Saveurs & Nature. En 2017, le chocolatier a été le premier en France à importer des fèves de cacao. Ensuite, il reste une centaine de kilomètres à parcourir aux fèves, à bord d’un camion roulant au biogaz, pour arriver à destination.

Derniers messages