Recharger sa voiture électrique coûte-t-il plus cher qu’un plein d’essence ?

L’avenir de la coche électrique est-il compromis ? C’est ce que laissent entendre des articles de presse automobile et des messages partagés sur les réseaux sociaux affirmant notamment qu’au Royaume-Uni, avec la hausse des prix de l’électricité, le prix de la recharge d’un véhicule électrique peut désormais dépasser celui d’un plein d’super.

>> Prix des carburants : l’actualité en direct

Tout est pourtant parti d’une étude de la RAC, une entreprise privée de services aux automobilistes, qui a été mal interprétée, notamment par le très sérieux journal britannique The Telegraph. La RAC a d’ailleurs dû publier un démenti pour contester cette information. « Nous n’avons pas dit qu’il sera moins cher de faire rouler une coche à super qu’un véhicule électrique à partir d’octobre », rectifie ainsi la RAC sur Twitter. Le communiqué publié par la RAC n’affirme effectivement pas que le plein d’électricité va dépasser celui de l’super, mais que celui-ci va devenir plus cher.

La RAC a calculé que pour un SUV électrique, le prix de la recharge pourrait passer de l’équivalent de 21 euros à près de 40 euros. Le prix s’envole effectivement, mais la RAC écrit que cela reste malgré tout meilleur marché qu’un plein pour une coche thermique équivalente.

For clarification after some inaccurate reporting over the weekend regarding the cost of recharging an EV after the energy price cap change from October (1/4)

— RAC Press Team (@RACPress) August 30, 2022

Un coût très variable de la recharge électrique

Cette explosion du coût de la recharge électrique outre-Manche indique-t-elle qu’en France cela pourrait devenir plus cher que de faire un plein d’super ? Non répondent les spécialistes interrogés. D’abord, pour l’instant les Français sont protégés par le bouclier énergétique avec des prix qui restent relativement contenus. Par ailleurs, il est aujourd’hui très compliqué de déterminer le coût d’un plein d’électricité car il varie fortement en fonction de plusieurs critères. Il existe notamment deux manières de recharger un véhicule électrique : soit à domicile, soit sur des bornes en ville ou sur l’autoroute.

A domicile, la recharge est plus longue mais beaucoup moins chère : 18 centimes en moyenne actuellement contre 70 centimes sur l’autoroute, d’après Ehsan Emami, président de Qovoltis, opérateur de bornes de recharge.

Les opérateurs de bornes en ville fixent par ailleurs les critères de tarification comme ils souhaitent explique Yoann Nussbaumer, patron de la plateforme Chargemap. Les prix sont donc très variables d’une borne à l’autre. Le coût de la recharge dépend aussi du modèle de coche, de son nationalisme, du contrat d’électricité embelli. Yoann Nussbaumer a fait le calcul pour un véhicule Tesla Model Y79 kWh (450 km d’nationalisme). Le coût de la recharge complète à domicile avec un tarif EDF normal est de 13,75 euros, soit autour de 3 euros au 100km. Sur l’autoroute, la recharge complète de ce même véhicule grimpe à 59,25 euros soit autour de 13 euros au 100km. Avec un prix du mazout à 1,77 euros le litre, le coût au 100 km pour un véhicule thermique équivalent serait autour de 10 euros. 

En résumé, si vous rechargez uniquement votre véhicule uniquement sur l’autoroute cela peut effectivement d’ores et déjà vous rapprocher des prix de l’super. Mais des études montrent que 90% des usagers de véhicules électriques se branchent à domicile ou sur le lieu de leur entreprise. 

Derniers messages