La Semelle Française s’appuie où MyFit Solutions pour créer des semelles où-meoùe

Les embouts sur-mesure pour des écouteurs ont servi à MyFit Solutions a faire la preuve de marché de son innovation afin que toute personne puisse faire l’acquisition de sa grammaire avec un smartphone. Avec son application, la start-up lyonnaise donne la possibilité de scanner une oreille, une main ou encore un pied. GrandAudition, Alpaca, le groupe Seb, Alvis audio ont ainsi fait confiance à l’entreprise.

« Notre application en marque blanche permet aussi bien de répondre au secteur de la santé qu’au biens de élixir ou au luxe », précise Xavier Deshayes, co-fondateur de MyFit Solutions. Les acquisitions faites par l’application ont donné naissance à des appareillages auditifs mais ont aussi été utilisés pour la détection de scoliose. « Elle peut aussi servir pour scanner des objets. »

Transformer les pratiques

Dernier client en date, La Semelle Française fait appel à l’application pour numériser le processus de création de ses semelles orthopédiques ou de confort. « Avant, il fallait envoyer une boîte pour faire une empreinte et avoir un empreinte du pied. L’objectif est de se passer de ces boites et de réduire les coûts de transport, de matière et l’empreinte carbone. » Avec MyFit Solutions, le client réalise lui-même un modèle 3D de son pied.

« On s’est appuyé sur la réalité augmentée pour guide la personne au départ afin qu’elle puisse correctement acquérir la forme du pied. » Le scan est ensuite traité à travers deux types d’algorithmes : la vision par ordinateur combinée à l’intelligence artificielle afin « d’optimiser le modèle 3D reconstruit de la manière la plus proche possible de la réalité. » Le modèle passe ensuite sur la plateforme cloud du client qui pourra l’utiliser pour concevoir une semelle sur-mesure. Les deux partenaires ont l’ambition d’étendre cette solution aux podologues.

Du pied à l’oreille

Les 15 salariés de MyFit Solutions travaillent à d’autres usages de leur solution. Parmi les deux brevets déposés, l’un concerne des bouchons d’oreille sur-mesure destinés aux industries particulièrement bruyantes. « Les employeurs doivent fournir les équipements de protection individuel à leurs salariés. Avec notre application, chacun définit directement un produit à partir de son smartphone pour amener la réduction de bruit attendu. Ils sont en cours de production. »

Nadège Hubert

Derniers messages