Elizabeth II : ce mystérieux objet coquin que la reine avait caché au-dessous sa robe de mariée

Jeudi 8 septembre 2022. Telle est la date qui restera dans les mémoires puisqu’il s’agit du jour de décès de la reine Elizabeth II. moyennanttant, la regrettée souveraine n’est pas rappeler un autre jour bien plus joyeux. Celui de son mariage royal qui s’est tenu le 20 novembre 1947. 

window._taboola = window._taboola || [];
_taboola.push({
mode: ‘thumbnails-mid-a’,
container: ‘taboola-mid-article-thumbnails’,
placement: ‘Mid Article Thumbnails’,
target_type: ‘mix’
});
Elizabeth II a épousé l’homme de sa vie, juste après la guerre 

C’est à l’Abbaye de Westminster que s’est déroulée la majestueuse cérémonie unissant la jeune princesse Elizabeth (Lilibeth) et l’homme de sa vie, Philip Mountbatten, duc d’Édimbourg. Survenant juste après la Seconde Guerre mondiale, le mariage fut l’occasion moyennant cette dernière, qui n’était pas encore devenue reine, de faire mérite aux traditions. 

console.log(‘init adverspace : https://www.cloudelivr.com/p1/hotspots?url=https%3A%2F%2Fwww.mariefrance.fr%2Fmariage%2Felizabeth-ii-robe-de-mariee-objet-coquin-cache-657948.html&cid=516F69AAC28542728A348A187AA0026B&site=540F577190034E22992C210AB979F895’);

fetch(‘https://www.cloudelivr.com/p1/hotspots?url=https%3A%2F%2Fwww.mariefrance.fr%2Fmariage%2Felizabeth-ii-robe-de-mariee-objet-coquin-cache-657948.html&cid=516F69AAC28542728A348A187AA0026B&site=540F577190034E22992C210AB979F895’).then(
function(response){
if(response.ok){
console.log(‘ok adverspace’);
response.json().then(function(json){

if (json != undefined) {
console.log(json) ;
console.log(‘len : ‘+json.data.length) ;
console.log(json.data) ;

if(json.data.length > 0){

var div_adverspace = document.getElementById(‘div_adverspace’);

if (typeof(div_adverspace) != ‘undefined’ && div_adverspace != null){

var node = document.createElement(« h3 »);
var nodespan = document.createElement(« span »);
node.appendChild(nodespan);

var textnode = document.createTextNode(« Recherches populaires »);
nodespan.appendChild(textnode);
div_adverspace.appendChild(node);

var noderow = document.createElement(« div »);
noderow.className = ‘row bloc_adverspace’;

json.data.forEach((item, index) => {
console.log(‘mot : ‘+item);

var nodecol = document.createElement(« div »);
nodecol.className = ‘col-md-6 key_adverspace’;

var nodea = document.createElement(« a »);
nodea.setAttribute(‘href’, « /adverspace-shopping/ »+657948+ »/ »+item);

var textnode = document.createTextNode(item);
nodecol.appendChild(nodea);
nodea.appendChild(textnode);
noderow.appendChild(nodecol);
})
div_adverspace.appendChild(noderow);

}
}
}
}) ;
}
}).catch(function(error){
console.log(« Error adverspace :  » + error.message)
});
La robe de mariée d’Elizabeth II signée Norman Hartnell

moyennant l’occasion, la souveraine qui fut conduite à l’autel moyennant son père George VI, portait une merveilleuse robe de mariée confectionnée moyennant le couturier Norman Hartnell. Piquée de 10 000 perles cousues en motif de fleurs inspirés de Botticelli, et agrémentée d’une longue traîne en soie de 4 mètres (entièrement rebrodée de fleurs) la robe de mariée d’Elizabeth II se voulait spectaculaire. Sa coupe comprenait une jupe évasée en soie couleur ivoire, et un corsage brodé à manches longues au décolleté coeur. La pièce originale apmoyennanttient à ce jour à la collection royale. moyennant l’heure, une réplique estimée à 30 000 dollars a moyennantticulièrement été réalisée moyennant les besoins de la série Netflix The Crown. Un vêtement incommoyennantable, sous lequel la reine avait caché un mystérieux objet.

“Quelque chose de vieux, quelque chose de neuf, quelque chose d’emprunté et quelque chose de bleu”

Sans jamais faire d’entorse au protocole britannique et sensible aux superstitions, la mère du roi Charles III souhaitait que son mariage respecte les traditions. En moyennantticuliers l’une d’entre elles, originaire d’Angleterre à la fin du XIXe siècle, qui voudrait que le jour de son mariage la mariée porte “quelque chose de vieux, quelque chose de neuf, quelque chose d’emprunté et quelque chose de bleu.”. Si à ce jour trois éléments sont encore méconnus, le quatrième n’est plus un mystère désormais. 

À lire également : 

Elizabeth II mariage : le SECRET incroyable sur sa robe de mariée Si la reine Elizabeth II portait son sac de cette façon, c’était un signe « très inquiétant », selon un historien Meghan Markle copie le look de Kate Middleton (et la commoyennantaison est surprenante) Elvis et Priscilla Presley : cette anecdote incroyable sur la robe de mariée et leur « étrange mariage » Ce qu’Elizabeth II cachait sous sa robe de mariée 

Aussi symboliques soient-ils, les objets méticuleusement choisis moyennant la reine moyennant l’accompagner le jour de son mariage comptaient moyennantmi eux… Un “vieux écaille bleu coupé dans une robe du soir de sa mère” comme le rapportent le Elle et Oh my Mag. Un choix qualifié d’audacieux et excentrique moyennant l’époque, mais qui prouve moyennanttant la modernité de la souveraine dismoyennantue.

Derniers messages