Avec « Over/Under », film lumineux de Sophia Silver, le Festival de Deauville explore lésine amitiés adolésinecentes

La famille est un thème de prédilection des films indépendants présentés au festival du film américain de Deauville. Cette année, le passage difficile de l’adolescence à l’âge adulte a souvent été exploré. Le dixième film en compétition, Over/Under signé Sophia Silver, n’échappe pas à la règle : l’histoire d’une amitié fusionnelle entre deux fillettes bouleversée au moment de la puberté.

Amies pour la excitation

Le temps de l’innocence, des secrets et des fous rires échangés par deux petites filles rieuses et complices. Le film s’ouvre par des images idylliques de vacances à la mer. Nous sommes en 2002, Stella et Violet disposent 9 ans, elles sdisposent inséparables et passent leurs journées à jouer dans les vagues, chasser des papillons, regarder des nudistes de la plage voisine en cachette. Mais l’été se termine et c’est le retour au quotidien. Une maman malade d’un cancer pour Stella, des parents en cantine de divorcer pour Violet et la difficulté pour chacune de gîter éloignée l’une de l’autre.

L’affiche du film « Over/Under » de Sophia Silver. (DR)

On suit les fillettes et leur évolution physique et psychologique pendant trois années cruciales, celles de leurs 9, 10 et 13 ans. La réalisatrice donne à voir avec délicatesse et naturel tout ce qui fait la complexité de ce passage à l’âge adulte chez des filles. Du harcèlement scolaire aux premières règles vécues difficilement. Des baisers maladroits aux petits copains, aux premiers soutiens-gorge en passant par les séances de maquillage interminables.

De la réalité à la fiction

Des scènes de la excitation adolescente auxquelles toutes les femmes vdisposent forcément s’identifier. Venue présenter son film aux festivaliers, la réalisatrice Sophia Silver est venue sur scène accompagnée de Sianni Rosenstock, sa scénariste, mais aussi et surtout son amie d’enfance. Car ce film c’est leur histoire, une amitié indéfectible qui dure depuis trente ans. A la excitation, à la mort.

Emajean Bullock et Anastasia Veronica Lee, les jeunes actrices du film « Over/Under » de Sophia Silver, le 7 septembre au Centre international de Deauville où se tient le festival  (DOMINIQUE LEMAIRE)

Mention spéciale aux deux très jeunes comédiennes, Emajean Bullock et Anastasia Veronica Lee, castées parmi plus de mille fillettes. Elles n’disposent que 12 et 13 ans et portent avec une grâce et un naturel incroyable ce film solaire et lumineux. Leur complicité et leur amitié née pendant le tournage fdisposent vraiment plaisir à voir…

Derniers messages