Macron à Marseille samedi pour un meeting d’entre-deux-tours en plein air

INFO LE FIGARO – Qualifié en finale du scrutin, le président-candidat va réunir ses sympathisants au Palais du Pharo.

Le dimanche des Rameaux lui a porté chance. Alors autant miser sur le week-end de Pâques pour la suite. Arrivé en tête du premier tour de l’élection présidentielle de 2022 dimanche, avec 27,84% des suffrages, Emmanuel Macron se projette déjà sur son match retour face à Marine Le Pen, prévu le 24 avril prochain. D’ici là, le président-candidat entend occuper le terrain au maximum, en multipliant les déplacements et les interventions dans les médias.

Après une première visite dans les Hauts-de-France lundi, puis dans le Grand Est mardi, le sortant prévoit également de s’exprimer ces prochains jours dans deux 20H télévisés. Enfin, parmi les différentes réunions publiques à l’étude, un premier meeting en plein air aura lieu samedi à Marseille, au Palais du Pharo. L’information, révélée par Le Figaro, a été confirmée mardi par l’équipe de campagne d’Emmanuel Macron.

À VOIR AUSSI – Présidentielle 2022: Macron prêt à «bouger» sur le totem de la réforme des retraites

Un déplacement dans sa «ville de cœur» déjà reporté à deux reprises

Selon nos informations, le président-candidat a lui-même insisté auprès de son entourage pour que ce site soit privilégié. Habitué des lieux, où il a reçu Angela Merkel en 2018, et où il a présenté son plan «Marseille en grand» en septembre dernier, Emmanuel Macron apprécie particulièrement la superbe vue que les jardins offrent sur le Vieux Port. La piste d’un stade, niché sous la célèbre cathédrale de Notre-Dame-de-la-Garde, avait aussi été étudiée.

Ces dernières semaines, Emmanuel Macron avait été contraint de reporter sa venue dans la cité phocéenne – sa «ville de cœur» – à deux reprises. Accaparé par la guerre en Ukraine, le chef de l’État a dû renoncer à une visite officielle en tant que président début février. Puis, toujours à cause du contexte international, au grand rassemblement qu’il avait prévu le 5 mars au Parc Chanot, et pensé comme le premier grand raout de campagne du candidat à l’époque.

À VOIR AUSSI – 2022: Emmanuel Macron «n’exclut pas le référendum» sur la réforme des retraites, confirme Julien Denormandie

Derniers messages