Pochettino scandalisé par l’arbitrage après l’élimination du PSG

Le coach parisien, au lieu d’incriminer ses joueurs et de se remettre en question, a préféré se réfugier derrière une possible faute d’arbitrage sur son gardien de but lors de Real Madrid-PSG.

Le micro tendu quelques minutes après l’élimination cataclysmique, Mauricio Pochettino n’a pas tourné autour du pot. Avec une idée en tête: ne pas fustiger ses joueurs, ne pas se remettre en question à titre personnel et tirer à boulets rouges sur l’arbitrage. Un discours facile, vu et revu des centaines de fois mais révélateur d’un état d’esprit … « C’est facile, je crois (d’analyser le match). C’est une honte (de ne pas siffler faute sur Donnarumma après le but de Benzema), je me demande ce que fait la VAR, ce but a tout changé, fustige le technicien argentin dont l’avenir ne semble plus s’écrire à Paris après le mois de juin. C’est une grosse erreur faite par les arbitres et c’est difficile à accepter. Qu’est-ce que je peux dire après ça, c’est incroyable que cela arrive en 2022, je n’y crois pas.»

Relancé sur la descente aux enfers de ses troupes après le but égalisateur de Benzema, période à laquelle le PSG était encore qualifié, Mauricio Pochettino a reconnu le mental défaillant. «Le football ce sont des émotions, les joueurs étaient énervés après cela et nous avons fait des erreurs après. C’est difficile de gérer une équipe après ce genre d’évènements. C’est ce qui pouvait nous arriver de pire et c’est très difficile à accepter. Ce sera difficile (de se relever), on sait que le PSG chasse la Ligue des champions depuis des années. Dans un moment comme celui-ci, il faut rester uni ». Les prochaines semaines s’annoncent interminables pour le PSG, son coach et ses joueurs.

À VOIR AUSSI – Quand Mauricio Pochettino affirmait que le Paris SG était «prêt» à affronter le Real

Derniers messages