tirs de grenades lacrymogènes sur des milliers de manifestants anti-putsch à Khartoum, selon l’AFP

Les forces de sécurité soudanaises ont tiré lundi 7 février à Khartoum des grenades lacrymogènes pour disperser des milliers de manifestants réclamant justice pour les 79 morts de la répression lancée par le pouvoir militaire après son putsch en octobre, a constaté un journaliste de l’AFP.

Ces tirs ont visé les manifestants présents aux abords du palais présidentiel, alors que la mobilisation ne faiblit pas, plus de trois mois après le coup d’État du général Abdel Fattah al-Burhane.

Derniers messages