EN DIRECT – Covid-19 : 353.503 nouveaux cas détectés en France en 24 heures

Plusieurs centaines de camionneurs canadiens, qui ont reçu le soutien d’Elon Musk, convergeaient vendredi vers Ottawa, la capitale canadienne, pour participer à une manifestation contre la vaccination obligatoire pour franchir la frontière canado-américaine. Parti entre autres de la Colombie-Britannique (côte pacifique) pour rallier Ottawa (est), le «Convoi de la liberté», tel qu’il a été baptisé par les routiers, n’a cessé de prendre de l’ampleur ces derniers jours. Le point de rendez-vous est maintenant la colline du Parlement, au cœur de la capitale fédérale.

«On ne veut pas être forcés à se faire vacciner, ça devrait être un choix personnel», a affirmé à l’AFP une manifestante, Louise, venue appuyer les camionneurs lors d’un arrêt dans la région de Vaudreuil, sur la route vers Ottawa. Sous les acclamations de la foule et coups de klaxon, la retraitée aux cheveux blancs a dit craindre «une perte totale» de sa liberté. Elle participe à la mobilisation pour «remercier les camionneurs» et «envoyer un message au gouvernement Trudeau». «Que les gens soient vaccinés ou non, ce n’est pas ça le problème. Le problème, c’est l’obligation», a pour sa part exprimé à l’AFP Tabitha, 26 ans, tenant entre les mains un drapeau canadien. Selon elle, le Canada a besoin de retrouver ses «points communs et idéaux fondamentaux».

» LIRE AUSSI – Covid-19 : le gouvernement canadien veut suspendre les allocations-chômage des non-vaccinés

Derniers messages