un avion Frontex est arrivé à Lille pour surveiller la Manche

Un avion de l’agence européenne des frontières Frontex a atterri mercredi 1er décembre à Lille pour être déployé au-dessus de la Manche et aider à lutter contre le trafic migratoire, une semaine après la mort de 27 migrants dans un naufrage, a annoncé Gérald Darmanin sur Twitter.

«Comme annoncé dimanche dernier à l’occasion de la réunion intergouvernementale à #Calais, l’avion de l’agence européenne @Frontex est arrivé à Lille aujourd’hui pour renforcer la surveillance aérienne dans le cadre de la lutte contre l’immigration clandestine dans la Manche», a tweeté le ministre de l’Intérieur, avec une photo de l’appareil sur le tarmac.

L’équipage de l’avion, fourni par le Danemark, «est très expérimenté et a déjà été déployé dans d’autres opérations Frontex, plus récemment en Espagne», souligne l’agence dans un communiqué.

L’appareil est équipé «de capteurs et de radars modernes pour soutenir le contrôle des frontières sur terre et en mer», ajoute Frontex. «Nous commençons avec un seul avion, mais nous sommes prêts à renforcer notre soutien si nécessaire», explique Fabrice Leggeri, le directeur de Frontex, cité dans le communiqué, dans lequel il souligne le déploiement «en seulement trois jours» de l’appareil. Cet avion «européen va jour et nuit pouvoir aider les polices française, néerlandaise et belge», avait déclaré dimanche Gérald Darmanin, à l’issue de sa réunion à Calais avec ses homologues.

Le ministre avait par ailleurs annoncé lundi le «doublement» des effectifs de policiers et gendarmes chargés de lutter contre l’immigration clandestine et la création d’antennes régionales pour tenter de démanteler les réseaux de passeurs.

Derniers messages