Macron valide le débat sur l’autonomie de la Guadeloupe

INFO LE FIGARO – En Conseil des ministres, le chef de l’État a salué le «courage, l’engagement et la fermeté» de son ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu.

Emmanuel Macron a salué, mercredi en Conseil des ministres, l’action de son gouvernement aux Antilles. Confronté depuis mi-novembre à une crise autour de l’obligation vaccinale des soignants et des pompiers, le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu a clos mardi soir une visite de 48 heures sur place pour tenter de déminer la contestation.

Le ministre a ouvert, dès samedi dernier, un débat sur l’opportunité d’offrir plus «d’autonomie» à la Guadeloupe, où a débuté la grogne. Un terme qui a irrité les oppositions et surpris les acteurs locaux. «C’est une stratégie politique qui a dérouté celles et ceux qui avaient un agenda plus cynique», s’est félicité Emmanuel Macron, sans préciser qui il visait. «Tout en soulignant «le courage, l’engagement et la fermeté» de son ministre, selon des propos rapportés et confirmés au Figaro à l’issue du Conseil des ministres. Le président a loué une «rupture avec le passé», écho à la gestion des crises précédentes dans les territoires ultramarins.

«Ligne de fermeté attendue»

En Guadeloupe

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 51% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Derniers messages