Omicron, le nouveau variant qui inquiète le monde

DÉCRYPTAGE – Alors que l’Europe peine à endiguer la nouvelle vague hivernale de Covid, l’annonce de la découverte d’un nouveau variant «préoccupant» en Afrique du Sud a fait l’effet d’un électrochoc. Que sait-on exactement à ce stade sur le B 1.1.529?

Depuis l’annonce jeudi par l’Afrique du Sud de la découverte d’un nouveau variant préoccupant, la panique se répand dans le monde comme une traînée de poudre. L’Organisation mondiale de la santé l’a classé jeudi comme «préoccupant» et lui a ainsi donné son appellation officielle: la lettre grecque Omicron. Le nouveau venu a de quoi inquiéter: un cumul inhabituel de mutations pouvant à la fois réduire l’efficacité de nos défenses immunitaires et accroître sa contagiosité.

L’Afrique du Sud a très rapidement donné l’alerte, trente-six heures seulement après l’identification des premiers signes alarmants: une montée en flèche des cas de Covid chez les jeunes de la région de Gauteng (Nord). Une campagne de séquençage a rapidement confirmé la présence d’un nouveau variant. Quelques cas ont été recensés au Botswana, un voyageur revenu d’Afrique du Sud a exporté le nouveau virus à Hongkong, Israël a annoncé avoir identifié trois cas sur son sol (dont un revenant du Malawi) et la Belgique, une femme

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 90% à découvrir.

Repousser les limites de la science, c’est aussi ça la liberté.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Derniers messages