Maersk sextuple son bénéfice net au troisième trimestre, à 5,4 milliards de dollars

Le géant danois du transport maritime AP Moeller-Maersk a enregistré au troisième trimestre des résultats exceptionnels. Le numéro un mondial du transport maritime a enregistré un bénéfice net de 5,438 milliards de dollars pour la période juin-septembre. Son chiffre d’affaires a lui bondi de 67%, à 16,612 milliards. Ces résultats dépassent les attentes des analystes. Le consensus tablait sur un chiffre d’affaires compris entre 16,075 milliards de dollars (Bloomberg) et 16,335 milliards (Factset) et un bénéfice net oscillant entre 5.238 milliards (Factset) et 5,375 milliards (Bloomberg).

Le groupe profite des prix records du fret par conteneurs, vingt mois après le début de la pandémie de coronavirus. «Dans une situation de marché exceptionnelle, caractérisée par une forte demande aux États-Unis et des perturbations des chaînes d’approvisionnement au niveau mondial, nous avons continué à augmenter nos capacités et à élargir nos offres», s’est félicité le directeur-général du groupe, Søren Skou, dans son rapport financier.

À VOIR AUSSI – Du gaz toxique dégagé dans un incendie d’un porte-conteneurs au large du Canada

Fondé en 1904, Maersk a entrepris une importante restructuration visant à se recentrer sur le transport et la logistique, après la vente en 2017 de sa division pétrolière à TotalEnergies. Soucieux de diversifier son offre logistique, l’armateur a également rendu public l’acquisition de l’entreprise de fret aérien Senator International pour «ajouter encore plus de flexibilité aux chaînes d’approvisionnement», a indiqué M. Skou.

Derniers messages