«L’offre de Bouygues était la meilleure», selon la DG d’Engie

Catherine MacGregor est revenue sur les raisons du choix d’Engie de vendre Equans à Bouygues, pour 7,1 milliards d’euros.

Engie a choisi de vendre Equans, l’entité regroupant les activités de services techniques du géant de l’énergie, à Bouygues pour 7,1 milliards d’euros. La «meilleure offre» selon la directrice générale d’Engie, Catherine MacGregor qui a reçu trois offres de «grande qualité» (Bouygues, Eiffage et le fonds américain Bain Capital).

«L’une de ces offres s’est détachée sur l’ensemble des critères que nous avions établis (prix, projet industriel et social, capacité d’exécution). Bouygues est un magnifique groupe industriel, qui s’est pleinement engagé à faire d’Equans un champion français des services multitechniques», a-t-elle déclaré au Journal du Dimanche.

«Bouygues n’a pas gagné parce qu’il devait gagner. Il a gagné parce que son offre était la meilleure […] notamment sur le prix. C’était l’offre la mieux-disante», poursuit Catherine MacGregor. Et d’ajouter : «Et l’État, premier actionnaire du groupe (23,64% du capital, NDLR), a réaffirmé sa neutralité tout au long du processus».

Derniers messages