le port du masque de nouveau obligatoire en extérieur dans certains lieux

Le préfet de police a pris un arrêté vendredi pour réinstaurer le masque obligatoire lors des rassemblements sur la voie publique, des festivals et des spectacles, des marchés, des brocantes, devant les lieux de culte ou encore dans les files d’attente.

Le port du masque sera de nouveau obligatoire à l’extérieur dans certains lieux de la capitale. Le préfet de police a pris un arrêté vendredi, en fin de journée, pour réinstaurer le masque obligatoire lors des rassemblements sur la voie publique, des festivals et des spectacles, des marchés, des brocantes, devant les lieux de culte et dans les files d’attente.

«En raison de la cinquième vague de Covid-19, le territoire de Paris et de son agglomération connaît actuellement une dégradation rapide de ses indicateurs épidémiques», écrit le préfet pour justifier sa décision. Le taux d’incidence s’élève, en effet, désormais à 266 contre entre 20 et 100 cas pour 100.000 habitants en octobre.

Pour rappel, un décret publié ce vendredi rétablit le port du masque obligatoire dans tous les établissements et activités même lorsque le passe sanitaire est exigé. À cette liste, s’ajoutent donc plusieurs lieux en extérieur où le port du masque sera notamment exigé:

  • Lors de rassemblements, de manifestations, de réunions ou activités organisées sur la voie publique.
  • Sur les lieux de festivals et de spectacles.
  • Sur les marchés, les brocantes et ventes au déballage, y compris les marchés de Noël.
  • Devant les établissements scolaires ou universitaires
  • Devant les lieux de culte.
  • Dans les files d’attente.

Ces obligations ne s’appliquent toutefois pas «aux personnes en situations de handicap munies d’un certificat médical justifiant de cette dérogation, aux personnes pratiquant une activité physique ou sportive en plein air, aux personnes circulant à l’intérieur des véhicules des particuliers, aux usagers de deux roues», précise le préfet.

À voir aussi – Véran:«Le port du masque sera obligatoire dans tous les lieux nécessitant le passe sanitaire»

Les contrôles seront renforcés dès ce vendredi et des consignes «de fermeté» ont été données aux policiers. Les personnes sans passe sanitaire valide ou ne portant pas le masque seront verbalisées. «Les exploitants de lieux recevant du public qui ne contrôlent pas le passe sanitaire lorsqu’ils sont soumis à cette obligation ou qui ne s’assurent pas du port du masque par les usagers, clients ou salariés, seront verbalisés et pourront faire l’objet de mesures de fermetures administratives», ajoute le préfet.

Derniers messages