l’agence européenne des médicaments approuve l’utilisation en cas d’urgence des comprimés anti-Covid de Merck

En plein rebond épidémique en Europe, l’agence a également annoncé examiner les pilules de Pfizer pour une utilisation là aussi en cas d’urgence.

L’Agence européenne des médicaments (EMA) a déclaré vendredi 19 novembre avoir approuvé l’utilisation en cas d’urgence dans l’Union européenne de la pilule anti-Covid de Merck, qui n’a pas encore reçu une autorisation complète de mise sur le marché. «Le médicament, qui n’est actuellement pas autorisé dans l’UE, peut être utilisé pour traiter les adultes atteints de Covid-19 qui n’ont pas besoin d’oxygène supplémentaire et qui présentent un risque accru de développer une forme sévère» de la maladie, a déclaré l’EMA dans un communiqué. Le traitement devra être administré pour cinq jours, à raison de deux pilules quotidiennes. Il sera distribué par la filiale de Merck en Europe, MSD.

Par ailleurs, l’agence européenne a indiqué examiner l’utilisation d’une pilule similaire produite par Pfizer, là aussi en cas d’urgence. «L’EMA commence cet examen pour aider les autorités nationales qui peuvent décider de son utilisation précoce pour le COVID-19, par exemple dans les situations d’urgence», a annoncé le régulateur européen dans un communiqué.

À VOIR AUSSI – L’autorité européenne ouvre la voie à l’utilisation des comprimés anti-Covid de Merck

Derniers messages