15% des chômeurs ne sont pas en recherche active d’emploi

C’est le bilan des contrôles de demandeurs d’emploi menés par l’État. Le gouvernement veut désormais les intensifier.

Invitée sur RMC ce vendredi, la ministre du Travail Elisabeth Borne a été interrogée sur la proportion de chômeurs en recherche active d’emploi. «Quand on fait des contrôles, la majorité des demandeurs d’emploi cherchent activement un emploi. Il y a à peu près 15% qui ne sont pas suffisamment actifs dans leurs recherches d’emploi, qui peuvent avoir une sanction donc une suppression temporaire de leur allocation», a répondu Elisabeth Borne. La ministre confirme que le gouvernement souhaite durcir les contrôles. «On va augmenter de 25% les contrôles», a affirmé Elisabeth Borne.

Cette annonce fait suite à l’allocution d’Emmanuel Macron du 9 novembre. Le président s’était agacé de voir qu’un grand nombre d’offres d’emploi restaient non pourvues alors que le chômage concerne toujours plus de 3 millions de personnes en France. « Cette situation heurte le bon sens », avait déploré Emmanuel Macron. Le chef de l’État avait ainsi annoncé une intensification des contrôles menés par Pôle Emploi et avait averti : «Les demandeurs d’emploi qui ne démontreront pas une recherche active verront leur allocation suspendue».

Derniers messages