un cycliste battu à mort en pleine nature, une enquête pour meurtre ouverte

Une autopsie du corps de la victime, dont on ignore à ce stade l’identité, doit avoir lieu ce vendredi matin.

Mauvaise rencontre, crime préméditée ou banale altercation qui tourne mal ? Telle est la question sur laquelle se penchent les enquêteurs de la police judiciaire de Valence en cosaisine avec ceux de l’identité judiciaire de la PJ de Lyon après qu’un homme a été découvert jeudi 8 octobre entre la vie et la mort sur un chemin forestier à Soyons (Ardèche). Une information rapportée par Le Dauphiné Libéré  et confirmée ce vendredi au Figaro par le parquet de Privas.

C’est un promeneur qui a fait la macabre découverte en tout début de matinée sur un petit chemin à proximité de la Lône de L’Ove, un bras du Rhône. Rapidement alertés, les secours ont transporté la victime – dont on sait qu’elle circulait à vélo sur le sentier mais dont on ignore à ce stade l’identité – dans un état d’urgence absolue au centre hospitalier de Valence. Elle a succombé à ses blessures en fin de matinée.

L’homme présentait «des traces de coups à la tête», a indiqué au Dauphiné Cécile Deprade, procureure de la République de Privas. Et cette dernière de préciser qu’une autopsie doit avoir lieu ce vendredi matin pour en savoir davantage sur les circonstances du décès. Une enquête pour meurtre a été ouverte.

Derniers messages