À six mois de la présidentielle, la société française plus à droite que jamais

DÉCRYPTAGE – Une enquête de la Fondapol montre des tendances longues de l’évolution de l’électorat, dans un paysage politique morcelé.

La société française s’ancre à droite, à six mois du premier tour de l’élection présidentielle. Tel est le principal enseignement du dernier indicateur de «protestation électorale» établi par la Fondation pour l’innovation politique (Fondapol) et administré par l’institut Opinionway, en partenariat avec Le Figaro.

Alors que le paysage politique se révèle plus incertain et morcelé que jamais, cette enquête, fondée sur un large panel de près de 3200 personnes, révèle une nette évolution de l’électorat. Aujourd’hui, 37 % des électeurs se situent à droite de l’échiquier politique, en se plaçant sur les cases 6 à 10 de l’axe gauche-droite, contre 33 % en 2017, soit une progression de 4 points.

D’un autre côté, de moins en moins de Français se placent à gauche ou au centre. La gauche représente 20 % des électeurs, contre 25 % il y a quatre ans, et le centre 18 %, contre 20 % en 2017. Fait notable, près d’un Français sur quatre (23 %) répond ne pas vouloir se situer sur l’échelle gauche-droite.

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 85% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Derniers messages