un hommage sera rendu aux Invalides mercredi

Le 52e militaire français décédé en opération dans le pays recevra un hommage de la Nation mercredi 29 septembre à 16h30.

Un hommage sera rendu au caporal-chef Maxime Blasco, décédé lors d’une opération de reconnaissance au Mali le vendredi 24 septembre, mercredi 29 septembre à 16h30 aux Invalides, selon des informations de la radio RTL.

Originaire de Grenoble et âgé de 25 ans, tireur d’élite du groupe Commando montagne, il a succombé à ses blessures survenues lors d’une opération au cours de laquelle il a été grièvement blessé par un tireur djihadiste en embuscade. L’Élysée avait fait part de sa vive émotion après le décès du caporal-chef. Il est le 52e soldat français décédé au Mali depuis le début de l’opération Barkhane en 2013.

À VOIR AUSSI – Décès du caporal-chef Maxime Blasco au Mali lors d’une opération contre un groupe terroriste

«La sensation de servir à quelque chose»

Dans un communiqué, l’Armée de Terre avait salué «sa précision et son sang-froid», le décorant de la croix de la Valeur militaire avec étoile de bronze. Il avait aussi reçu la Médaille Militaire d’Emmanuel Macron en 2020. Selon l’état-major des armées, Maxime Blasco a été tué «au cours d’une opération de reconnaissance et de harcèlement conduite par la Force Barkhane dans le Gourma malien», à proximité de la frontière entre le Mali et le Burkina Faso.

Ce nouveau décès est intervenu dans un contexte tendu entre Paris et Bamako, après le rapprochement avec la société russe Wagner. Le premier ministre malien a aussi parlé d’un «abandon» de la France à l’ONU samedi 25 septembre.

Le 2 janvier dernier, deux soldats dont une femme avait été tués dans leur véhicule blindé léger (VBL) par un «engin explosif improvisé». Une attaque revendiquée par le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM), lié à al-Qaida.

Derniers messages