Nicolas Sarkozy déclaré coupable de financement illégal de sa campagne de 2012

Dans cette affaire, le parquet avait requis un an de prison, dont six mois avec sursis, à l’encontre de l’ancien chef de l’État.

Le tribunal correctionnel de Paris a déclaré l’ancien chef de l’État, Nicolas Sarkozy, coupable de financement illégal de sa campagne présidentielle de 2012, dans le cadre de l’affaire Bygmalion. Le parquet avait requis à son encontre un an de prison, dont six mois avec sursis.

Déjà condamné en mars dernier à de la prison ferme – trois ans dont un ferme -, pour corruption et trafic d’influence, dans l’affaire dite «des écoutes», l’ancien président a fait appel.

Derniers messages