Eric Zemmour menacé de mort en pleine rue à Paris

«Sur le Coran de la Mecque je vais te fumer», a déclaré un passant au polémiste. L’officier de sécurité de ce dernier s’est interposé.

Eric Zemmour a une nouvelle fois fait l’objet d’une agression. Ce lundi 27 septembre en début d’après-midi, le journaliste a été pris pour cible, boulevard de Clichy, dans le XVIIIe arrondissement de Paris, a indiqué au Figaro l’entourage d’Eric Zemmour, confirmant une information d’Europe 1.

Il a été reconnu par un homme qui a commencé à l’insulter, lui hurlant «sur le Coran de la Mecque je vais te fumer». Le policier de la SDLP [service de la protection, ndlr] s’est alors interposé, mais l’individu «s’est excité», criant notamment «putain de raciste de merde», nous indique-t-on.

Eric Zemmour et le policier se sont alors dirigés vers le véhicule du journaliste afin de se mettre en sécurité. Une fois les deux hommes à l’intérieur de l’habitacle, la voiture a démarré et l’individu a «tapé sur le capot de la voiture».

Sur Twitter, Eric Zemmour a déploré cette agression, «le quotidien de tant de Français» selon lui. Le député des Alpes-Maritimes et candidat à la primaire de la droite Éric Ciotti a également réagi sur le réseau social, assurant apporter son «soutien» à Eric Zemmour. «Aucune personnalité engagée dans la vie politique ne peut être menacée pour ses idées», a-t-il ajouté.

Le polémiste avait déjà été victime d’une agression le 30 avril 2020 à Paris : alors qu’il revenait sous la pluie chargé de sacs de courses, un individu l’avait approché dans la rue et lui avait craché dessus.

Derniers messages